4 juillet 1776 «Independence Day».

Le 4 juillet 1776, à Philadelphie, où ils sont réunis en congrès les représentants des Treize anglaises d'Amérique du nord, en révolte contre la domination , proclament leur indépendance. Les colonies décident de rompre leurs attaches avec la Grande Bretagne. Le principal auteur de la est Thomas Jefferson, un riche planteur propriétaire de nombreux esclaves, assisté de John Adams et Benjamin Franklin.
Cette Déclaration énonce le droit de tous les êtres humains à la quête du bonheur. Cette n’est pas reconnue par l’Angleterre. Elle va donc déboucher sur la entre l'armée des Insurgés, placée sous le commandement de George Washington, et les armées anglaises, renforcées par de nombreux mercenaires allemands.
L'insurrection et la déclaration d'indépendance ont un très grand retentissement dans la noblesse d'Europe. Le marquis de La Fayette arme un bateau à ses frais et rejoint les . Beaumarchais organise des envois d'armes à destination des insurgés pour affaiblir l'ennemie de la France, l'Angleterre. Le soutien décisif est apporté par le roi Louis XVI qui permettra aux insurgés la victoire de Saratoga puis de Yorktown.
L'anniversaire de ce jour est devenu la des États-Unis d'Amérique. Ce jour est l’occasion de fêtes et de cérémonies célébrant l’histoire du pays, son gouvernement et ses , c’est la fête du patriotisme américain avec et feux de joie. Le 4 juillet, c’est le jour où jamais pour organiser un avec les traditionnels hamburgers, poulets, hot dogs, chips et salades. Le 4 juillet se déroulent aussi des feux d'artifice, des , des matchs de baseball, et surtout une traditionnelle allocution télévisée et radiophonique du des Etats-Unis.